Home / Piscine / Comment protéger sa piscine des accidents ?

Comment protéger sa piscine des accidents ?

proteger sa piscineLa piscine est une installation qui procure de nombreux plaisirs. Il ne faut toutefois pas oublier les risques et les dangers en cas de bassin non sécurisé.

Les propriétaires sont d’ailleurs tenus par la loi de mettre en place des dispositifs pour assurer la sécurité des utilisateurs, compte tenu de la réglementation mise en place au mois de janvier 2004. Nous allons donc voir quels sont les options qui s’offre à vous afin que vous puissiez, vous et surtout vos enfants, profitez et vous baignez dans votre piscine sans qu’un accident vienne gâcher ce moment.

 

Connaître les dangers de la piscine

Une piscine est un endroit où on peut s’amuser, se détendre, faire des exercices, que ce soit en solo, en famille ou entre amis. La sécurité de la piscine est très importante, que vous ayez une piscine intérieure ou une piscine extérieure. Le bassin représente en effet un danger pour les personnes qui ne savent pas nager, surtout les enfants. Les tout-petits peuvent tomber dans la piscine et se noyer.

Afin d’éviter le pire, il est recommandé de porter une attention particulière à la sécurité d’une piscine. Le choix peut se faire entre plusieurs dispositifs à savoir la barrière de sécurité pour piscine, la bâche de sécurité de piscine, la clôture de piscine, l’abri de piscine, l’alarme de piscine ou encore le volet roulant de piscine.

 

Des dispositifs de sécurité d’une piscine conformes à la réglementation

La loi prévoit donc que les propriétaires d’une piscine privée mettent en place un système de sécurité. Cette obligation de protection de piscine est valable pour les installations en plein air, que le bassin soit enterrée ou semi-enterrée. Cette disposition ne s’applique pas aux établissements de natation dont les bassins sont surveillés par un maître-nageur. Ne sont pas non plus concernées les piscines closes et les piscines non enterrées. A souligner que cela n’exclut pas la mise en place de dispositifs de sécurité sur ces types de piscines.

  • L’alarme de piscine, qui peut être immergée ou installée à la périphérie du bassin sonne en cas d’intrusion dans la piscine. C’est un système facile à utiliser qui présente en plus l’avantage d’être peu onéreux : son prix est de l’ordre de 250 euros.
  • La bâche de piscine couvre l’eau de la piscine. Pour éviter qu’un enfant ne se noie, cette couverture de piscine doit être rigide. Il existe différents modèles disponibles parmi lesquels on peut citer la bâche d’été ou d’hiver qui coûte en moyenne 100 euros ou encore la couverture de piscine à barres qui est plus chère se vend à partir de 500 euros mais le prix peut dépasser 1 000 euros pour les modèles les plus sophistiqués.
  • La clôture de piscine ou barrière de sécurité pour la piscine permet d’éviter qu’un intrus ne pénètre dans l’enceinte de la piscine lorsque celle-ci est inutilisée. Son prix démarre à 200 euros et peut monter jusqu’à 500 euros.
  • Pour sa part, l’abri de piscine présente de nombreux atouts. Il permet de mettre en place un véritable espace. En fonction du modèle choisi et de sa complexité, les prix peuvent démarrer autour de 1 000 euros et grimer jusqu’à près de 40 000 euros.

Quel que soit le système de sécurité de piscine privée sélectionné, quelques points doivent être vérifiés au moment de l’achat. Le dispositif doit être accompagné d’une notice pour l’installer, l’utiliser et l’entretenir. Les propriétaires doivent, en outre, disposer de recommandations sans oublier les coordonnées du fabricant. Dans tous les cas, il faut s’assurer qu’il s’agit bien d’un équipement de sécurité de piscine privée. De plus, une fois mis en place, celui-ci doit être vérifié régulièrement pour s’assurer qu’il n’existe aucun problème et que la sécurité de la piscine est optimale.




 

Alarme pour piscine

alarme de piscineUne alarme pour piscine est un excellent dispositif de sécurité d’une piscine. Elle se déclenche en cas d’activités inhabituelles dans ou autour de la piscine. Le choix peut se faire entre l’alarme de piscine qui est immergée de l’eau et l’alarme infrarouge qui détecte le moindre mouvement autour du bassin. Leur mode de fonctionnement est très simple.

Le premier est donc plongé dans l’eau et s’active lorsqu’un changement est constaté au niveau des ondoiements de l’eau de la piscine. Il présente l’avantage d’être peu onéreux. Pour sa part, l’alarme infrarouge permet de prévenir une chute. Elle se matérialise sous la forme de quatre bornes qui sont mises en place aux quatre coins de la piscine. Elles sont reliées par des rayons infrarouges. L’alerte est déclenchée dès que quelqu’un pénètre le périmètre pour agir en cas de danger. Certains modèles proposent une « longue portée ». Ce type de dispositif peut être associé à une télécommande, une clé ou encore un clavier. Dans certains cas, l’usage d’un code est requis pour l’activation et pour la programmation du système.

Pour être certain d’entendre l’alarme se déclencher, il est conseillé d’opter pour la double sirène qui prévoit une sonnerie au niveau du bassin mais aussi à l’intérieur de la maison.

 

L’abri de piscine

Comme son appellation l’indique, l’abri de piscine est une installation qui permet de mettre le bassin à l’abri. En fermant l’accès au bassin, il permet d’assurer la sécurité de piscine privé. De nombreux modèles sont disponibles sur le marché : abri bas, haut, coulissant, en bois, en plexiglas, télescopique, en dôme… La sélection se fait en fonction des attentes de chacun, des caractéristiques de la piscine sans oublier le budget disponible. En marge de la sécurité, l’abri participe aussi à l’entretien du bassin.

Concrètement, l’abri de piscine permet d’éviter que des éléments polluants ne salissent l’eau de la piscine. Dans certains cas, les panneaux sont anti-UV, ce qui permet de lutter efficacement contre la multiplication des algues. Enfin, il est intéressant de noter que la mise en place de l’abri contribue à faire des économies puisqu’il est possible de chauffer l’eau grâce à ce dispositif. Sa présence permet aux propriétaires de profiter plus longtemps de la piscine et s’adonner aux joies de la baignade même lorsque les températures ne sont plus propices aux jeux en piscine.

Il convient de souligner qu’il existe des modèles d’abri pour piscine qui sont spécialement conçus pour les piscines hors-sol. La version amovible s’installe sur les bords de la piscine. Et il y a aussi l’abri qui se matérialise sous la forme d’une bulle à poser sur le sol et qui se relève pour utiliser la piscine hors sol telle que la piscine en bois.

 

Bâche pour piscine

La sécurité de la piscine peut également être assurée grâce à la mise en place d’une bâche de sécurité pour piscine. Cette couverture de piscine s’installe à la surface de l’eau du bassin. Parmi les modèles disponibles, le volet roulant de piscine est très pratique : il s’enroule et se déroule de façon automatique. En cas de budget plutôt limité, il vaut mieux laisser de côté le volet roulant de piscine et miser sur les modèles manuels qui offrent un excellent rapport qualité et prix. Concernant la couverture avec filet, elle est peu chère. Elle possède la particularité de laisser filtrer l’eau de pluie.

Citons également la couverture à barres qui peut à la fois faire office de couverture d’été et de couverture d’hiver. Ce système est consolidé grâce à des barres rigides. De façon générale, l’enroulement et le déroulement sont réalisés à la main.

L’installation de la bâche de sécurité de piscine permet non seulement d’optimiser la propreté de l’eau. Elle se révèle bénéfique du point de vue de l’entretien. Les impuretés n’envahissent pas la piscine, ce qui permet de faire des économies en travaux et produits d’entretien. En même temps l’installation de la couverture de piscine permet de chauffer l’eau de la piscine et préserver une température agréable le plus longtemps possible. C’est notamment possible avec la bâche de piscine à bulles.

Dans tous les cas, une couverture de sécurité doit obéir à certains impératifs. Pour préserver efficacement des dangers, elle doit respecter la norme NF P 90-308. Celle-ci doit être suffisamment robuste pour éviter que des enfants ne se noient : ceux-ci ne doivent pas pouvoir tomber involontairement dans l’eau. En même temps, ce type de bâche ne doit pas céder sous les poids d’une grande personne. Il doit idéalement résister à un poids allant jusqu’à 100 kilos. Dans tous les cas, le dispositif ne doit pas blesser. Attention, il faut savoir que toutes les bâches de piscine ne constituent pas des couvertures de sécurité.

 

La clôture de piscine ou barrière de piscine

barriere de piscineLa clôture de piscine s’installe donc tout autour de la piscine et ce, de manière permanente. Il s’agit d’un système particulièrement fiable pour assurer la sécurité des utilisateurs. Lorsque le bassin n’est pas utilisé, elle est verrouillée. Concernant la mise en place d’une barrière de sécurité pour piscine, celle-ci s’installe de préférence à un mètre du bassin. Pour être totalement fiable, cet équipement doit respecter la norme NF P 90-306, étant ainsi conforme aux réglementations en vigueur en matière de sécurité des piscines.

Différents matériaux peuvent être utilisés pour la fabrication de la clôture pour piscine. Parmi les plus courants, on peut citer le fer, le bois ou encore le verre. Les modèles en bois sont particulièrement appréciés pour leur charme. Ils se marient d’ailleurs très bien avec une piscine en bois.

Ce dispositif de protection de piscine est disponible en plusieurs modèles. Il peut être souple, rigide, fixe, amovible, transparent ou encore opaque. Les versions rigides de la barrière de sécurité pour piscine sont réalisées dans des matériaux solides comme le bois ou l’acier inoxydable. Les variantes souples sont généralement composées d’un filet résistant. En fonction du modèle, ce dernier peut démontable ou escamotable.

Dans tous les cas, il doit être suffisamment haut pour ne pas pouvoir être enjambé par un enfant. Et ce dernier ne doit pas se blesser en essayant de franchir cette barrière. Et quel que soit le modèle choisi, un enfant ne doit pas réussir à « forcer » le verrou.
Afin de pallier à d’éventuels oublis et pour maximiser la protection de piscine, il est judicieux d’associer la clôture de piscine avec une alarme de piscine. A noter justement au passage qu’il est tout à fait possible de combiner plusieurs systèmes de sécurité à la fois, pour une sécurité optimisée.




 

Équipements et installations

Pour garantir la protection de piscine, il faut songer aux différents équipements et installations que l’on retrouve tout autour du bassin. Les banquettes, les jardinières et autres éléments dont la hauteur ne dépasse pas 2 mètres 50 ne doivent présenter aucun angle coupant qui risque de blesser les utilisateurs de la piscine. Les sols qui entourent le bassin doivent être antidérapants sans toutefois être abrasifs. Pour leur part, les plages ne doivent pas permettre l’eau stagnante.
Concernant le bassin, il existe une profondeur minimale et maximale à respecter. Pour ce qui est des pataugeoires, leur profondeur ne doit pas dépasser 40 centimètres. Elle doit être de 20 centimètres tout autour de la piscine.
Le plongeoir ou toute autre plateforme surélevée ne doit pas excéder une hauteur d’un mètre. En cas d’installation d’options particulières comme le générateur de vagues, la présence d’un dispositif d’arrêt d’urgence est indispensable.

 

Bon à savoir

Les propriétaires de piscine doivent savoir que des sanctions sont prévues pour les personnes qui ne respectent pas l’obligation de mettre en place un système de sécurité. Les contrevenants s’exposent au paiement d’une amende dont le montant peut atteindre 45 000 euros. Il faut aussi souligner qu’un installateur ou un constructeur qui omet de renseigner les nouveaux propriétaires de piscine sur la note technique correspondante risque également de subir cette sanction.
Concernant l’installateur ou le constructeur, il fournit la note technique précédemment citée au moment de la livraison de la piscine (au plus tard). Ce document révèle les spécificités du bassin, le fonctionnement ainsi que l’entretien du système de sécurité utilisé. On y découvre également les mesures de prévention ainsi que des recommandations à suivre pour limiter les risques de noyade.

Pour optimiser la sécurité de la piscine, les dispositifs cités se révèlent performants. Barrière, alarme, couverture et abri réduisent sensiblement les risques de noyade. Néanmoins, la meilleure façon d’éviter les accidents reste la vigilance. Par ailleurs, lorsque des enfants se baignent, les adultes doivent constamment garder un œil sur eux et ne jamais relâcher leur vigilance. Une seule seconde suffit pour faire basculer les choses et après trois minutes passées dans l’eau, un enfant peut subir de graves séquelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *