Home / Non classé / Continuer à aller au hammam durant sa grossesse

Continuer à aller au hammam durant sa grossesse

Chaque femme mérite son lot de bien-être mensuel que ce soit soins thalasso sauna ou hammam. Plus qu’un rendez-vous de bien-être, ces soins à l’eau sont salutaires pour le corps et par la même occasion, ils apaisent l’esprit de ses tourments quotidiens. La femme enceinte se démarque de toutes les autres, car elle porte la vie en elle et le chamboulement de ses hormones lui confère le droit de profiter un peu plus des soins de bien-être au féminin. Il est par exemple possible de continuer à profiter de ses séances de détente au bain de vapeur en période de grossesse surtout si l’on s’est déjà habituée aux bienfaits du hammam ou du sauna.

Concernant le hammam, la femme enceinte peut toujours continuer à profiter des divers avantages qui en découlent ; elle s’en trouvera même quelques petits plus qui ne feront qu’améliorer son équilibre biologique et celui de l’enfant qu’elle porte en elle. Mais comme la pratique du hammam consiste à se baigner dans des salles à vapeurs chauffées aux environs de 30 °C à 50 °C, il est nécessaire d’avoir un avis médical avant de continuer ou de commencer à y aller si l’on est enceinte. Si le gynécologue vous y autorise donc à y aller, à vous la détente et le bien-être.

Pourquoi aller au hammam en phase de grossesse ?

Pourquoi aller au hammam en phase de grossesse

Lorsque l’on est enceinte, notre corps change, nos hormones jouent des tours sur nos humeurs, certaines fois on arrive même à ne plus à se reconnaître lorsque l’on regarde dans le miroir. Il est nécessaire d’agir face à ces désagréments apportés par la grossesse pour rester épanouie durant et après cette période. Il ne faut pas oublier que cet épanouissement joue un grand rôle sur le bébé.

Le hammam permet à une femme enceinte d’améliorer son apparence et sa condition physique. Le bain de vapeur en lui-même comme les soins des cheveux, du visage, du corps et les massages qui s’y associent redonnent à la femme enceinte l’occasion de renouer avec beauté et bien-être. Comme bon nombre de femmes enceintes ont du mal à accepter les changements physiques liés à la grossesse au point de ne plus vouloir se soucier de leur apparence, le hammam reste donc une pratique positive qui pourra les aider à concilier grossesse et beauté. En outre, le gommage du corps pratiqué au cours d’une séance de bain au hammam est bénéfique pour la régénération de la peau. Notons qu’une peau bien régénérée conserve son élasticité ce qui permet d’éviter au maximum la formation des vergetures de grossesse.

La majorité des femmes enceintes se retrouvent avec des lourdeurs au dos et aux jambes, certaines ressentent des tensions musculaires le long de leur corps. Provoquant un grand mal-être à la mère ces inconforts physiques peuvent également avoir des conséquences sur le développement du bébé. Au hammam, la femme enceinte peut se défaire de ces diverses tensions musculaires grâce aux bains des pieds et aux massages localisés. D’ailleurs, les huiles essentielles utilisées par les masseuses en hammam tel que l’huile essentielle d’eucalyptus ou de rose permettent à la femme enceinte de se détendre complètement pour accentuer l’effet du dénouement des tensions musculaires. Outre, le hammam est réputé pour son pouvoir de purification des poumons, ceci améliorera le souffle de la femme enceinte lorsqu’elle sera en phase de travail.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Quelles sont les précautions à prendre

Vous avez pu remarquer dans la précédente section que pratiquer le hammam en phase de grossesse est bien avantageux. Toutefois, afin d’éviter les problèmes de dilatations sanguines au niveau de l’utérus, car il s’agit de soumettre le corps à une forte chaleur, il est nécessaire de prendre des précautions avant de s’y lancer. La première chose à faire n’est rien d’autre que la consultation du gynécologue en charge de la suivie de votre grossesse. Seul le feu vert de ce gynécologue pourra confirmer votre aptitude à suivre ou à poursuivre la pratique du hammam pendant votre grossesse.

En outre, avant de pratiquer le hammam, il faut s’assurer d’être bien détendue pour ne pas chambouler la circulation sanguine au cours du bain de vapeur. Il faut savoir qu’avec une forte température, un désordre au niveau de la circulation sanguine peut être accentué et pourra provoquer des contractions vaginales chez la femme enceinte. Prendre du thé à la camomille avant de faire son hammam est alors conseillé pour bien se détendre. Il faut également bien s’hydrater avant, pendant et après la séance et il ne faut pas hésiter à écourter la séance lorsque l’on ne se sent pas bien.

À quelle fréquence y aller ?

À quelle fréquence y aller

Maintenant que vous avez le feu vert de votre gynécologue, vous pouvez aller au hammam ou profiter pleinement de votre hammam à domicile sur une base mensuelle. Toutefois, il faut éviter la pratique pendant les trois premiers mois de la grossesse, car durant cette période le bébé est encore fragile. Durant les deux derniers trimestres de la grossesse, il est possible d’y aller mensuellement, mais il ne faut jamais rester dans la salle chaude à plus de cinq minutes. L’idéal est même de finir sa séance dans la salle tiède, et ce, sans y rester à plus de vingt minutes. Outre, en milieu de fin de grossesse il est possible d’y aller deux fois en une semaine pour améliorer la qualité de la dilatation du col de l’utérus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *