Home / Piscine / Piscine autoportée / Piscine enterrée ou piscine autoportée : comment choisir ?

Piscine enterrée ou piscine autoportée : comment choisir ?

Ca y est ! Vous vous êtes enfin décidé à installer une piscine dans votre jardin mais reste à savoir pour quel type de piscine opter. Si votre cœur balance entre la piscine enterrée et la piscine autoportée, voici un petit comparatif pour vous aider à choisir la piscine qui vous est adaptée.

Comment faire son choix face aux différentes gammes proposées ?

Il va s’en dire que les piscinistes proposent actuellement un large choix de modèles, que ce soit au niveau de la forme, de la surface, de l’entretien, de l’ergonomie ou de l’installation. Or, chaque type de piscine a sa fonctionnalité, ses avantages et ses inconvénients. La meilleure manière de choisir est de voir en fonction de vos envies, de votre budget, du terrain dont vous disposez et du temps que vous pourriez consacrer à l’entretien de votre piscine.

Effectivement, que vous préfériez la piscine enterrée ou que vous pensiez acheter une piscine gonflable, une piscine nécessite toujours un entretien. Un bon entretien allonge la longévité de votre piscine.

 

Comparatif entre piscine enterrée et piscine autoportée

Cette petite infographie vous permettra d’avoir une idée précise sur le coût et la difficulté d’installation de la piscine enterrée et de la piscine autoportée.

infographie comparatif piscine enterrée - autoportée

Ainsi, si votre budget est assez limité et si votre projet ne se base pas sur du long terme, la piscine autoportée est idéale pour vous.

Par contre, si vous souhaitez investir dans une piscine qui dure dans le temps, privilégiez la piscine enterrée. Sachez toutefois que l’aménagement d’une piscine enterrée nécessite un permis de construire si celle-ci détient une surface supérieure à 10m² et une hauteur de plus de 1m.

 

Focus sur piscine enterrée

Avec une piscine enterrée, vous aurez la chance d’obtenir, soit une piscine à débordement, une piscine intérieure, soit un couloir de nage ou une piscine naturelle.

Il faut noter qu’il existe 3 différents types de piscine enterrée : la piscine coque, la piscine en kit à enterrer et la piscine maçonnée. La piscine coque est plus facile à installer et prend le moins de temps. Elle vous suggère des formes diverses et variées, de la plus classique à la plus insolite.

Quand à la piscine maçonnée, son installation nécessite beaucoup plus de temps et de l’argent. Toutefois, une piscine maçonnée est personnalisable à sa guise et peut assurer ses fonctionnalités jusqu’à vingt longues années.

 

Qu’en est-il de la piscine autoportée ?

La piscine autoportante figure parmi les piscines hors-sol, c’est-à-dire démontable et prête à être installée. Vous avez 2 choix de piscine autoportée à disposition : la piscine autoportée souple et la piscine autoportante à armature.

Toutes deux sont conçues en PVC. Leur différence réside dans leur système de maintien. Effectivement, la piscine souple est maintenue par des parois gonflables ou par une ceinture d’eau tandis que la piscine à armature est soutenue par des tubes en acier.

Sachez qu’en plus d’être facile à installer, la piscine autoportée est également la moins chère du marché.

 

Comment se préparer à l’installation de votre piscine ?

piscine enterréeIl est important de bien préparer le terrain avant tout projet d’installation de piscine, que ce soit une piscine enterrée ou une piscine autoportée. Les démarches à suivre dépendent ensuite de la piscine choisie.

Pour installer une piscine enterrée, 3 critères sont à prendre en compte : la composition du sol, la pression du sol et le relief du terrain. Par conséquent, n’hésitez pas à faire intervenir un spécialiste pour déterminer si votre terrain est trop rocheux, s’il présente une nappe phréatique, s’il est en pente ou en cuvette afin d’adapter l’aménagement de votre piscine en fonction de ces critères.

Notez que plus les travaux risquent d’être difficiles et le plus le coût de votre piscine s’élèvera. La construction d’une piscine enterrée peut durer des mois en plus des 2 mois supplémentaires pour l’obtention du permis de construire.

Concernant la piscine autoportée, elle requiert uniquement une surface plane. Si vous disposez d’un terrain en pente ou en relief, prenez le temps de mettre à niveau votre sol de façon à ce qu’il soit stable pour accueillir la piscine. Vous pouvez recourir aux sables, aux graviers voire à une dalle en béton pour une meilleure installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *